Olaf & Odin journey - Olaf with Odin

Fin du périple entre le sud de la France et la Norvège  


- Kms parcourus : 3800 km à pied (3050km auxquels s'ajoutent 750km pour les aller-retour quotidien pour trouver à manger, chercher un campement sauvage, soit en moyenne 5km par jour à galérer après des journées de 20 à 30km de rando) + 3000 km en voiture (Norvège) + 1400 km en train + quelques trajets en stop + bus.

- Saint-Paul-sur-Ubaye (France, PACA) jusqu'à Trondheim (Norvège, Sør-Trøndelag)

- Poids du backpack : 17 kg (sans eau, sans nourriture supplémentaire au jour le jour quand achat épicerie). Poids avec trépied photo : 18,5 kg

- coût total matériel : 4 000 euros (certains achats plusieurs mois avant le départ) sans compter le matériel photographique

- coût total projet : environ 9 000 euros sur 5 mois (je suis également resté 5 mois à Copenhague entre fin mai et début novembre)


Matériel 


Sac à dos : Kajka 65L Fjällräven 

Eau : Filtre à eau Katadyn Pocket, 2 poches à eau MSR (4L et 2L)

Couchage : Tente MSR Access 2,  sac de couchage Marmot Col (-30°c), matelas gonflable Neo Air xLite Thermarest

Soleil : lunettes de ski Smith

Eclairage : lampe frontale Actic Petzl (recharge USB), lampe frontale Tikkina Petzl, 2 Light-a-life Goal Zero USB Light pour la tente

Repas : réchaud MSR Reactor  1,7L

Orientation : GPS Garmin 64s

Neige : raquettes à neige MSR Lightening Ascent, guêtres

Gants : 1 paire moufles Chlorophylle (Canada) + gants Hestra Army Leather Ski 

Vêtements : Keb Eco-Shell Jacket (vent+pluie), veste isolante Red Fox Jacket Fjällraven, Pantalon Fjällräven Keb Trousers (se transforme en short), 2 caleçons long laine mérino (Patagonia), 1 tshirt laine mérino, 2 1ere couche longue manche laine mérino, 1 polaire Mountain Hardwear, chaussettes de rando en laine mérino, cagoule légère, etc.

Chaussures : boots rando Hanwag Tatra II

Bâtons de randonnée : Black diamond Distance Carbon Z

1 couteau Opinel (knife)

1 mini pelle à crotte 

Batteries : Venture 30 Goal Zero, Sherpa 50 Goal Zero, Nomad 7 Panneau solaire Goal Zero, Nomad 14 Panneau solaire Goal Zero 

Sac pour chien : Ruffwear approach


Matériel photo


 - Sony a6000 + objectif grand angle Sony 10-18mm f4 (15-27mm sur mon a6000) + objectif Sony Sonnar T* (Zeiss) 55mm f1.8. 

- Filtre polarisant circulaire Zeiss T*- Filtres Lee Filter : 0.9 Neutral Density soft grad filter, 1.2 Neutral Density filter + 10 Neutral Density. 

- Lee filter Foundation kit + Adapter ring 49mm + Adapter ring 62mm

- Déclencheur Sony RM-VPR1

- Trépied carbone CLT204 Induro + tête BHD2 Induro + mini trépied Manfrotto 

- harnais pour appareil photo Cotton Carrier CCS G3

Le poids du backpack 


Le poids du sac à dos est la chose la plus importante à prendre en compte pour une randonnée de plusieurs mois. 

Particulièrement si vous prenez avec vous votre matériel photographique. 

Je m'explique : 

En randonnée, le premier réflexe que vous devez avoir est de vous demander "quelles sont les choses qui sont indispensables dans mon sac à dos ?" "quelles sont-celles qui ne le sont pas en situation de "survie"? 

Ces questions vous permettent de supprimer des choses qui vous paraissent à première vue "indispensables" mais qui en fait ne le sont pas : votre 3eme première couche, votre 6eme paire de chaussette, etc. 


Sauf que si vous avez déjà acheté votre matériel sans trop y regarder de plus près, vous allez probablement vous rendre compte que votre sac à dos est toujours extrêmement lourd, même après avoir sacrifié votre pull préféré qui pèse 2kg.

C'est pour cela qu'il faut BIEN AVANT d'acheter son matériel, savoir LE POIDS des choses que vous souhaitez acheter. Chaque centaine de gramme compte. Ça fait toute la différence au final. 

Il y a également la question du budget qui rentre en compte. Qui dit matériel ultra-léger dit prix beaucoup plus élevé. 

Personnellement, je n'ai pris que du matériel professionnel. Et ça m'a sauvé la vie (et mon dos). Vous ne voulez pas vous retrouver par -10°c et ne pas pouvoir allumer votre réchaud. Vous ne voulez pas le soir en installant votre tente par -2°c vous refroidir et sentir vos doigts geler. Il vous faut du bon matériel, fiable, robuste, et le plus léger possible. Bien sûr on ne parle pas ici de marques, on peut trouver d'excellents articles bon marchés de la marque Quechua comme des articles pas toujours bien pensés de marques ultra-spécialisées dans l'alpinisme. 

Mais dans l'ensemble, pour un matériel fiable, robuste, ultra-léger, il y a un prix. Surtout pour du camping sauvage en hiver.

Sans mon Marmot col -30°c je serais déjà mort de froid dans les Alpes ou en Norvège, avec des températures la nuit de -10°c, 1m50 de neige, et une tente congelée au matin. 

Le sac de randonnée, il faut le voir comme un Tout, chaque chose est liée à une autre chose qui elle-même est liée à l'utilité d'un autre objet et qui sont tous, au final, lié à vous et à vos besoins tout au long du périple. Vous ne faites qu'un avec votre sac à dos. 

La première chose à faire est donc de choisir son sac à dos selon son poids, sa morphologie, l'utilité que l'on veut en faire.

J'ai choisi un sac de la marque Fjällräven en 2014 non pas parce-que c'était "cool", une marque "professionnelle", mais parce-que c'était le sac que j'avais essayé qui me convenait le mieux. Le sac Kajka est pensé pour les grands randonneurs, tout est optimisé, chaque zip, chaque poche a son utilité. Il y a une armature en bois au niveau du dos qui permet de porter davantage. J'ai pris le sac de 65L, ce qui est suffisant par rapport à mon poids plume, et surtout parce-qu'il y a des sangles et poches extérieures latérales qui permettent d'augmenter largement la capacité de votre sac à dos. 

Ainsi, en l'essayant, je pensais déjà aux raquettes à neige que je pourrais accrocher latéralement, ainsi que mon trépied ou encore mes bâtons de randonnée au dos du sac. 


La difficulté supplémentaire pour mon périple 2018 s'appelle mon matériel photographique. Comment ajouter plusieurs kilos de matériel dans un sac qui fait déjà 15 kilos ? 

Réfléchissez-y à deux fois avant d'emmener votre matériel photo avec vous en expédition. Si comme moi, vous n'avez pas le choix, et vous souhaitez faire des impressions en grand format, alors l'appareil photo et le trépied sont indispensables pour des photos de bonne qualité, de même que les filtres. 

Tout doit être pensé par rapport au poids de votre sac, et le choix des objectifs que vous allez emmener en fait partie, car entre un téléobjectif et un petit objectif 35mm le poids n'est pas le même, même chose entre un sony a7 et un sony a5000.


Une fois la question du poids réglée, encore faut-il pouvoir ranger tout ça dans le sac à dos. On ne parle pas ici d'empiler les choses les unes sur les autres jusqu'à tout faire rentrer.

Savoir organiser son sac à dos est essentiel. 

C'est essentiel pour votre santé et votre confort. Si le sac est mal équilibré, vous serez inconfortables tout au long de votre journée/périple et vous allez vous abimer sérieusement le dos. C'est également essentiel pour votre survie. Si votre sac est mal ajusté, vous risqueriez d'être déséquilibré dans des passages techniques, et de tomber. Vous devez aussi impérativement ranger les choses selon leur importance, leur accessibilité. Vous devez pouvoir monter votre tente par tous les temps en quelques minutes, savoir exactement où sont rangées les choses (donc même la nuit avec faible visibilité). Vous devez avoir à portée de main votre pierre à feu, votre couteau, votre filtre à eau. Vous devez placer vos vêtements de façon à ce qu'ils ne soient pas mouillés, et vous devez les imperméabiliser en doublant votre sac à dos de grands sacs poubelles résistants (chaque poche doit être doublée d'un sac poubelle).

Savoir bien ranger son sac est un art, et ça évite également des situations embêtantes où vous perdez un objet essentiel parce-que vous avez bourré votre sac à dos et que tout tombe quand vous l'ouvrez. 


Quand on fait un périple comme cela sur plusieurs mois, il faut aussi savoir se débrouiller et faire preuve de bon sens. Le matériel que vous achetez est essentiel, mais encore faut-il savoir s'en servir, en prendre soin et savoir le réparer. Votre sac à dos a un "protège sac", tant mieux, mais n'attendez pas la première journée de pluie continue pour le doubler de sacs étanches. Votre sac de couchage est très bien côté contre le froid et est très résistant, tant mieux, mais n'attendez pas une nuit glaciale pour placer votre tente à l'abris du grand vent. Chaque petit geste compte et vous permettra d'apprécier deux fois plus votre périple.

La souffrance, vous y avez droit quand vous faites des journées avec un gros dénivelé positif et négatif, que vous avez froid, que vous transpirez, que vous avez faim, mal aux pieds, mal au dos etc. La nuit est faite pour se reposer, pour récupérer. C'est pour cela que le déballage du backpack, l'installation de la tente, la préparation du repas doivent se faire de manière naturelle. 

La répétition des journées vous permet d'en faire des tâches quelconques, d'installer une routine qui est essentielle à votre survie.



Norway

Ålesund mountains & sea

Close to Alesund, Norwegian seecoast. November 2018

Nigardsbreen in Jostedal National Park

Nigardsbreen, Jostedal

Aurland's fjord at 10:40am

Aurland's fjord at 10:20 am

Aurlandsfjorden at 5 pm

Le fjord d'Aurland est sublime à la tombée de la nuit (17h). Le plus beau que j'ai vu jusqu'ici. Il est immense, et l'eau se fraye un chemin à travers les immenses montagnes. Le brouillard ajoute une touche mystérieuse à la photo (légèrement atténuée avec l'aide d'un filtre polarisant). Le ferry au fond du fjord est un grand bateau, mais apparait minuscule dans un tel lieu.   

We are doing wild camping so I can't write articles. I will soon update the Journey. Thanks !

Pulpit Rock with Olaf

View of Lysefjorden (Pulpit Rock)

Olaf at Pulpit Rock (Preikestolen)

Olaf & Mya at Pulpit Rock (Preikestolen, Norway)

Jettegrytene, Norway

Oslo frozen vegetation

Little frozen lake near to Oslo, Norway. (2018)

Focus stacking + Lee Filter 0.9 graduated ND

Olaf in Oslo

Sur les hauteurs d'Oslo/Above Oslo, F4 1/50s ISO 100 & 0.9 LEE ND graduated filter


Nous arrivons enfin en Norvège, là où mes attentes en terme de photographie sont les plus grandes. Il fait froid à Oslo (-4°c le jour, -8°c la nuit) mais sans cela les premières neiges tombées sur les hauteurs d'Oslo n'auraient pas tenu. Le camping sauvage hivernal n'a rien d'insurmontable, mais il faut du matériel adapté et un minimum d'expérience. 


We are finally in Norway, where my expectations in terms of photograph are at the highest level. It's cold in Oslo (24°F the day, 46°F during the night) but without this cold weather the first snows would never had fall in Oslo. Wild winter camping requires only good gears and a minimum of experience. 

Sweden

Skaftö Island, Sweden

La côte Ouest suédoise est loin d'être la plus belle, mais elle a le mérite d'être peu fréquentée en hiver, ce qui est très bien pour admirer les paysages côtiers et profiter tranquillement des petits sentiers du littoral. Mais il faisait trop froid. Il y avait une petite brise très froide qui la nuit pénétrait dans la tente et peut vous tuer sans du matériel professionnel (mon sac de couchage Marmot est côté à -30°c). Ils annoncaient -1°c pour l'île de Skaftö la nuit mais le long de la mer il a fait peut-être -10°c. Je suis certain d'un tel écart, puisque c'était il y a 2 jours, et la nuit dernière j'ai préféré regagné l'intérieur des terres. J'ai dormi le long d'un lac et d'une forêt (bon en même temps il n'y a que ça) et ils prédisaient 0°c pour la nuit. Il a effectivement fait 0°c, je n'ai pas du tout eu froid et il a même neigé. Je ferais très attention la prochaine fois que je m'aventurerais proche de la côte en Norvège. 


Swedish coast close to Norway is not the most beautiful one, but there are just a few people here which is great to contemplate the landscapes and enjoy the little trails along the sea. But it was too cold. There is a cold breeze which can kill you at night in winter with non proper gears. They said it will be -1°c at night on the island, but it was maybe -10°c "feeling" during the night. I'm sure of that, because it was 2 days ago. And yesterday, I went more into the inland. They predicted 0°c at night, and it was actually a "real" 0°c, not feeling cold at all the whole night. And it snowed. So I will probably be careful next time I camp close to the sea !

Fjärås lakes & forests

Nous sommes à présent à mi-chemin entre Copenhague & Oslo. 

Nous passons de lacs en lacs, et de forêts en forêts. On observe la transition entre forêts de feuillus et de conifères. Les sapins sont de plus en plus présents. Les nuits sont fraiches (1°c) et annoncent des nuits froides en Norvège.  Nous explorons les zones humides et la côte suédoise. Dans une semaine ce sera la Norvège.  


We are now between Copenhagen & Oslo. We are hiking from lakes to lakes et forest to forests. 

We can see the transition of deciduous forests and conifers. Nights are quite colds (1°c) and we know it's going to be cold in Norway, where we should be as early as next week.

Laholm, Sweden


Copenhagen to Oslo

As time goes on I need to be prepared to our next part of the Journey towards North cap : the hike between Copenhagen and Oslo. I'm excited about taking the trails again, after 3 months here in Copenhagen working. I can see temperatures start to go down and I'm so happy because me & Olaf we love to hike in winter ! I really enjoy way more hikes in winter than summer. Olaf has like 100 times more energy which is also great seeing him pulling all the day and enjoying cold weather.

So for this next part, we are going to take the Öresundsleden (Skåneleden 5) from Malmö to Båstad. Then from Båstad we will continue North with the North Sea Trail towards Oslo. 

This is not going to be the most beautiful trails of our big hike but I know we will find some sea scenes & forest scenes that will be beautiful.  

We will leave Copenhagen between next month and the end of the year, I don't know when right now.





On se prépare avec Olaf pour la deuxième grande partie du périple de Copenhague au Cap Nord. J'ai étudié et choisi les sentiers que nous allons prendre entre Copenhague et Oslo.

Si les chemins sont beaux (entendre par "beaux" : non dangereux, praticables, etc) nous longerons la côte suédoise jusqu'à Oslo, même si les sentiers rentrent un peu plus dans les terres dans la deuxième partie vers la capitale norvégienne. Les températures commencent à baisser je vois bien qu'Olaf commence à activer son mode "hiver" (10 fois plus endurant qu'en été). Savoir que les sentiers seront vide de gens me fait plaisir. Il n'y a rien de plus agréable que d'avoir pour soi un sentier de randonnée, où les rares rencontres se font souvent avec d'autres amoureux de l'outdoor et où l'on prend le temps d'admirer et d'écouter la nature. C'est dans ces moments que l'on ne fait qu'un avec la nature, et que la connexion entre mon husky et moi est la plus forte : nous sommes concentrés sur le parcours, et on enchaine les kms dans des silences forts appréciables où seul le souffle d'Olaf ou le craquement de branches se font entendre. Bon et les voitures parfois hein, quand on marche on croise aussi pas mal de routes malheureusement (et heureusement car il faut se ravitailler !).


Pour cette partie, on prend la portion de Skåne (Skåneleden 5) qui remonte jusqu'à Båstad puis on continue sur une portion du grand sentier européen E6 (qui est aussi une portion du sentier North Sea Trail) jusqu'à atteindre la belle capitale norvégienne. 

Cette partie ne sera pas la plus belle, je sens que l'on va longer sur des dizaines de kms les routes, mais c'est ça qui fait aussi le charme d'un tel projet : le hasard ! Je suis quasi certain qu'on va s'en taper de la bonne vieille ligne droite le long des routes, mais je sais aussi que l'on tombera sur de splendides paysages et c'est mon boulot  de me surpasser pour obtenir de jolis clichés. 

Si on arrive jusqu'à Oslo, il ne nous restera plus que la Norvège à traverser. Seulement 2000km.                     


Huskys in the wild

Un ami du Sud de la France m'a rendu visite avec sa husky Mya pendant 2 semaines. On en a profité pour aller à Brösarp & Rörum,  dans le sud-Est de la Suède. C'est un petit coin de paradis. La forêt de Hallamölla est splendide, avec ses chutes d'eau & sa rivière qui s'enfonce dans les bois sur des kilomètres. Quand on a un chien, c'est la rando parfaite. J'ai réussi à immortaliser ce moment et j'en suis fier car prendre une photo avec un chien n'est pas évident, mais avec deux ça complique encore plus les choses, surtout en terme de composition.  



A friend came to visit us in Copenhagen for 2 weeks with her husky Mya. They were so happy to meet each other again ! We went to the south-East of Sweden with them, hiking in two beautiful forest. Hallamölla was unique with a nice waterfall and a beautiful natural trail. With dogs, it's the perfect hike. Of course, I chose to take a picture of them with the waterfall in the background. Composition is not easy with two dogs, but they did great job. Because they know they are model ! 

Copenhagen

Morning light on Møns Klint

Le Danemark ... est plat. 170m pour le plus haut "sommet" du pays, autant dire que les falaises de Møn sont spéciales et leur hauteur de 120m impressionnante. Elles rappellent un petit peu les falaises d'Etretat et les Calanques de Marseille.




Møns Klint is fascinating, because Denmark is flat. It's 120m high when the highest point in the whole country is .. 170m. It looks kind of a mix between Etretat's chalk cliffs in Normandy and Calanques of Marseille in the south of France. 

La lumière du matin est parfaite, elle est douce et met en valeur la falaise de craie blanche. L' utilisation d'un filtre polarisant (Zeiss T*) fait ressortir les couleurs sans qu'elles soient saturées.

There are so many people that you need to be there at 5am to be sure you can take a picture with nobody on it. Morning light is perfect here because it enhances the white color of the cliffs and pastel blue shades. It gives a nice smooth effect. Also the use of the Carl Zeiss T* circular polarizer helps to give more warmth to the colors.

Møns Klint

St Alban's church, CPH

The little mermaid/La petite sirène, Copenhagen

Nihavn, CPH

Bavaria

Evening on Ammersee

Ammersee lake, south west of München


Le Zugspitze est le sommet le plus haut d'Allemagne avec 2962m. Le téléphérique pour arriver tout en haut est long de 4km et le dénivelé est de 2000m depuis Eibsee située au pied de la montagne ! Une vue époustouflante sur la Bavière et le Tyrol autrichien. Difficile de faire une photo parfaite là haut puisque c'est une simple plate-forme sécurisée par de nombreuses barrières, impossible de prendre Olaf en entier sans que les barrières et grillages n'apparaissent sur les photos. 


Zugspitze is the highest peak of Germany with more than 9700 feet. The cable lasts 4km and it has a 6500 feet fall ! The view at the top on the Austrian alps is stunning. It was not easy to take a good picture there because there were many barriers that could ruin the view ... so impossible to take Olaf entirely.


View of Zugspitze from Eibsee

Olaf on top of Germany, Zugspitze

View from the Zugspitze

Blue eyes on top of Germany

Peaks, peaks & peaks

Nous venons de finir notre rando en Bavière entre Schwangau & Garmisch-Partenkirchen. Une belle partie de la Via Alpine  entre Allemagne et Autriche, où Olaf a validé la présence de nombreux lacs et cours d'eau. 

Hike between Schwangau & Garmisch, between Germany & Austria

Little Bavarian church with evening light

View from Schwangau, Bavaria

Part of the Via Alpina hike

Nous marchons maintenant en Bavière, où de splendides châteaux se dressent sur les Alpes bavaroises et autrichiennes. 


We are continuing hiking towards Nordkapp and we are now in Bavaria where you can find some old and majestic castles.


Neuschwanstein castle - "nouveau rocher du cygne"

Le château de Neuschwanstein est l'un des plus célèbres d'Allemagne. C'est un château très récent puisque c'est le roi Louis II de Bavière qui l'a fait construire .. au XIXe siècle ! Le château est aussi célèbre par son rôle pendant la seconde guerre mondiale :  les nazis y avaient entreposé des milliers de tableaux. La grande majorité a été transféré en 1944 à Altaussee, près de 300 km à l'Est, en Autriche. Plus de mille tableaux sont quand même restés à Neuschwanstein et ont été découvert par les américains en avril 1945. 


Neuschwanstein castle is famous in all over Europe. It was built by Louis II of Bavaria in the XIXth century so it's not an old one. During WWII, thousands of paintings were stored in the castle by the Nazis. But, as a precaution, they transferred most of them in Altaussee, Austria, in 1944. Still, more than a thousand painting were discovered by the American Army when they arrived in Germany in April, 1945.


Switzerland

Après avoir randonné dans le sud de la Suisse, nous avons rejoint en train la région d'Interlaken, ville située entre les lacs Thunersee et Brienzersee. Les chemins de randonnée sont beaux, bien indiqués et il est fréquent de tomber sur des chutes d'eau, comme celle immense de Giessbach où Olaf a pu apprécier la fraicheur du cours d'eau. De là nous sommes remontés au Lac d'Obersee à la frontière entre l'Allemagne, l'Autriche et donc la Suisse. Nous avons marché sur toute la côte suisse pour rejoindre Rorschach. 


In Switzerland we were from Zermatt to Interlaken and finally the Obersee, near Constance and austrian city Bregenz. 

Hiking in Switzerland is really great because for the most parts, trails are well indicated and offer breathtaking views.





La Haute Savoie avant la Suisse

Nous sommes à présent au-dessus d'Evian, en Haute-Savoie, et c'est franchement magnifique. Depuis la chapelle de Champeillant, si le ciel est dégagé, c'est toute la vallée du Léman qui est visible au Nord : le massif du Jura, le lac Léman, la ville de Lausanne sur la rive opposée. Les hauts sommets du sud de la Suisse sont également visibles en regardant vers le Sud-Est.

Quand on se tourne vers le sud, on ne peut pas rater la Dent d'Oche qui se dresse au-delà des collines à quelques kilomètres seulement.

Enfin, c'est le Mont Blanc, mystérieux et imposant, alors qu'il y a plus de 100 km nous séparant de lui que l'on peut apercevoir et qui nous rappelle à quel point il domine la chaîne des Alpes.           


Je reste encore 10 jours dans la région pour faire des photos et explorer le coin, avant de partir vers le Sud-Est sur quelques jours pour des photos dans la région de Valais. 

           


We are now in Evian for the rest of the week, close to Lac Léman and Switerland. You know you're in the Alps : mountains are all around us. It's a beautiful place. After that, we will go in the south of Switzerland for a few days and then we will continue our hike towards Bavaria/Germany. 

la Chapelle de Champeillant

Rejoignez-nous sur instagram et facebook pour suivre notre périple !


Traversée de la Chartreuse / Chartreuse crossing

Nous avons fini la traversée de la Chartreuse entre Grenoble et Chambéry en une petite semaine. Nous n'avons pas forcé, entre 10 et 15km de moyenne par jour pour affronter au mieux des soirées et nuits froides avec températures négatives. Direction la Suisse maintenant !



We've just finished our Chartreuse crossing in a week. We walked something between 10 and 15km per day so that's not a lot but it was enough and most important was to be prepared to cope with cold nights. Now we're going to Switzerland !


Premiers jours / First days

Premiers jours dans l'Ubaye avec Olaf où il y a 1m50 de neige partout. Saint-Paul sur Ubaye, Station de ski de Vars & Guillestre, puis direction Gap, Grenoble et le Léman. 


First days in the french Alps with Olaf. More than 1 meter of snow everywhere. Now we are in the valley at Guillestre, going to Gap then Grenoble then Switzerland.



Rejoignez-nous sur facebook et instagram pour suivre notre aventure !